APC Back-UPS Pro BR1200SI

Plus stable, plus longtemps
  • APC Back-UPS Pro BR1200SI
  • Onduleur APC 1200 VA
Marque : APC
Type : onduleur in-line
Puissance : 1200 VA (720 W)
Nombre de prises : 8
Nombre de prises sur batterie : 6
Autonomie : jusqu'à 90 min à 50 W
Autres connecteurs : RJ11 (x2), RJ45 (x2), USB-A, USB-C
Connexion vers le PC : oui
Voir sur bouton avis

Au premier semestre 2021, APC a complété sa gamme Back-UPS Pro avec l’addition de deux nouvelles références haut de gamme en 1200 VA et 1600 VA, des modèles baptisés SI (Sinewave). Ils offrent plus de stabilité, une meilleure autonomie et un confort d’utilisation optimal, que vouloir de plus ?

Depuis des années, la gamme Back-UPS Pro fait office de référence, notamment grâce à la présence d’un afficheur LCD en façade qui en simplifie grandement l’usage. Outre les modèles classiques qui sont encore commercialisés (c’est-à-dire les BR650MI, BR900MI, BR1300MI et BR1600MI), APC a récemment sorti deux belles bêtes encore plus performantes et plus modernes, les BR1200SI et BR1600SI.

Nouveau look, performances accrues, chargeur USB rapide, ils ont tout pour plaire. Nous testons ici la version 1200 VA qui devrait suffire à l’immense majorité des usages puisque cet onduleur délivre déjà 720 W ce qui permet de recevoir par exemple un PC gamer équipé des meilleurs composants et accompagné de trois beaux écrans.

11,7 kg de protection

Onduleur APC inline 1200 va

L’APC Back-UPS Pro BR1200SI est un beau bébé de 11,7 kg (12,1 pour la version 1600 VA) dont le look évolue quelque peu comparé aux anciens modèles. Assez étroit (10 cm), cet onduleur est surtout haut (26 cm) et profond (36,8 cm). Sa coque en plastique noir est ajourée sur les flancs et le dessus pour aider la chaleur à se dissiper.

Batterie APC 1200 sinewave

Comme tous les onduleurs, il est livré avec sa batterie déjà en place, mais il faut tout de même raccorder la broche positive (+) avant le premier démarrage. Pour ce faire, il faut placer l’appareil à plat sur sa tranche gauche (vue de face) et ouvrir en faisant glisser la trappe visible devant vous, sur le côté droit de l’appareil.

On y découvre, dans la partie basse de l’onduleur, une immense batterie composée de deux batteries 12 V standard. Si vous désirez la remplacer après quelques années de bons et loyaux services, sa référence est APCRBC161.

Avec un écran LCD en façade

La façade du BR1200SI, inspirée de celle de ses ainés, se caractérise par un joli bandeau en plastique noir brillant qui regroupe un afficheur LCD, trois boutons (affichage, marche/arrêt, silencieux), ainsi qu’un chargeur USB avec une prise de Type-A et une autre de Type-C.

Chargeur USB APC 1200 Sinewave

Et c’est un chargeur rapide qui sort 3A sur la prise de Type-C, ce qui est à comparer aux 2,4 de l’APC Back-UPS Essentials BE850G2-FR testé préalablement.

Par défaut, l’écran LCD est allumé en permanence. Vous pouvez réaliser de modestes économies d’énergie en appuyant deux secondes sur le bouton de gauche (affichage/menu). L’écran s’assombrit et un bip retentit pour valider le changement. Au bout de 60 secondes sans toucher quoi que ce soit, l’afficheur s’éteint jusqu’à une prochaine sollicitation de votre part ou le déclenchement d’une alerte quelconque. Mais à quoi sert ce LCD ?

L’afficheur LCD indique si l’onduleur fournit du courant du secteur (logo prise) ou via sa batterie (logo batterie), et il y a également deux jaugent qui indiquent la charge de l’onduleur (la puissance qu’il fourni par rapport à son maximum) ainsi que le niveau de la batterie.

Ecran LCD BR1200SI

Dans la partie inférieure de l’afficheur, d’autres logos indiquent s’il y a une anomalie ou une surcharge détectée. Les erreurs s’affichent clairement aux moyens de codes dont on retrouve la signification dans le mode d’emploi. Par exemple, F01 correspond à une surcharge de la batterie. Au même endroit peuvent s’afficher le pourcentage de charge de l’onduleur (sous forme de chiffre, contrairement à la jauge juste au-dessus), la consommation en kWh ou kVA ainsi que l’autonomie estimée en minutes en fonction de l’usage actuel.

Comme tous les modèles de la marque, cet onduleur est compatible avec le logiciel maison PowerChute Personal Edition. Ce programme compatible avec Windows affiche des statistiques d’usage de l’onduleur et permet de lancer un test d’état, mais rien qui ne puisse être fait via les boutons de l’appareil en lisant la notice. Vu l’aspect vieillot de l’interface du logiciel et la présence de l’afficheur LCD, autant s’en passer. Pour autant, il reste important de relier en USB l’onduleur à votre PC pour que Windows puisse connaître le niveau de charge de la batterie et s’éteindre automatiquement en cas de besoin.

Des prises IEC uniquement

Au dos de l’onduleur sont regroupées les connectiques. Tout en haut, on trouve deux prises RJ11 (entrée et sortie) pour filtrer l’arrivée xDSL et notamment protéger des surtensions qui arriveraient par là. Le BR1200SI est aussi équipé de deux prises RJ45 pour filtrer la connexion Ethernet (jusqu’à 1 GbE) du PC et une troisième prise RJ45 qui sert à brancher le cordon optionnel à l’ordinateur.

Connectique APC br1200si

Comme toujours, APC ne fournit pas dans la boîte ce fameux câble qui est indispensable pour piloter l’onduleur depuis l’ordinateur et notamment déclencher l’extinction automatique de la machine à temps pour ne pas perdre de données lorsqu’on fonctionne sur batterie. Contrairement au BE850GE-FR, il ne semble pas possible d’en commander un gratuitement sur la page https://www.apc.com/us/en/support/contact/ask_apc.cfm, le BR1200SI n’étant pas proposé dans la liste déroulante.

Protection contre les surtensions APC br1200si

En dessous, on compte 8 prises IEC mâles. Sur les huit prises IEC, six sont protégées par la batterie. Par contre toutes les prises sont protégées contre les surtensions.

Une prise IEC, Kesako ? Sans forcément connaître leur nom, vous connaissez ce type de prises depuis toujours, puisque les câbles d’alimentation des PC de bureau et de la majorité des écrans sont de ce format là. D’ailleurs, l’onduleur lui-même s’alimente avec un cordon IEC classique, le même que votre ordinateur (tout en bas, dans la prise IEC femelle). Si l’IEC est le standard informatique le plus courant, c’est vraiment moins pratique pour le commun des mortels qui devra acheter des cordons IEC mâle/femelle (autrement dit des rallonges IEC) pour brancher son PC et ses écrans. Ou encore des adaptateurs IEC vers prise électrique standard pour brancher d’autres types d’appareil tel qu’un adaptateur secteur pour un switch ou une box Internet. Il n’y en a aucun dans la boîte de l’onduleur et ce modèle n’existe pas en version FR avec des prises standard, c’est dommage.

Onde sinusoïdale pure

S’il coûte sensiblement plus cher qu’un APC Back-UPS Essential BE850G2-FR ou un Eaton 3s 850, ce n’est pas simplement parce que le BR1200SI est plus puissant. On trouve d’ailleurs des 1200 VA bien plus abordables tel que le BX1200MI chez APC. Dans ses entrailles, le BR1200SI est un appareil nettement plus sophistiqué et complexe, et c’est ce qui justifie la différence de prix.

Contrairement aux produits d’entrée de gamme qui sont de type off-line, les Back-UPS Pro sont des onduleurs dit in-line ou line interactive. Dans les deux cas, l’onduleur fournit le courant par défaut depuis le secteur, il ne passe sur batterie qu’en cas de besoin. Mais tandis que l’onduleur off-line se contente de constater les grosses surtensions, un modèle tel que le BX1200SI est muni d’un microprocesseur qui analyse en permanence la qualité du courant. Ça a pour but de permettre un passage sur batterie également en cas de sous-tensions et de réagir plus vite en cas de surtension. Les sous-tensions sont presque aussi courantes que les surtensions quand on ne bénéficie pas d’un bon réseau d’alimentation électrique, notamment à la campagne. Et si elles n’endommagent pas le matériel à priori, elles provoquent des reboots et autres plantages qui pourraient vous faire perdre des données non enregistrées et donc du temps. Théoriquement, les onduleurs in-line sont également plus réactifs pour passer d’une alimentation secteur à celle sur batterie. Pourtant, APC indique le même temps de bascule dans ses fiches techniques, à savoir 6 ms typique, 10 ms maximum. Nous n’avons pas l’équipement pour vérifier nous-même de si petites valeurs, toujours est-il qu’on n’a jamais planté lors de nos tests durant une bascule, ni avec cet onduleur, ni avec des modèles moins performants de type off-line.

Un autre point technique important justifie le prix assez élevé du Back-UPS Pro BR1200SI, et c’est la principale nouveauté de ce modèle comparé à ses aînés. Il est capable de fournir en sortie un courant qui est une vraie onde sinusoïdale comme le secteur, contrairement à la majorité des onduleurs. Sur les modèles bas de gamme et vraiment mauvais, le courant en sortie est une onde carrée, ce qui signifie que la tension passe instantanément de 0 à 230 V et vice et versa. C’est très mauvais pour le matériel qui n’est pas conçu pour ça, et de nombreux équipements électroniques et informatiques tombent rapidement en panne s’ils sont alimentés de la sorte. Sur les onduleurs les plus courants, comme les APC de la gamme Essential par exemple, on parle d’une sinusoïdale approximative sous forme d’escalier, c’est-à-dire que le courant de sortie est généré par impulsions (PWM) rapides formant des petites marches qui ressemblent à un escalier, pour essayer de reproduire la sinusoïde du signal d’entrée. C’est nettement mieux, mais ce n’est pas aussi bien qu’une sinusoïde pure pour certains équipements un peu sensibles. Même si cette donnée technique est abstraite pour pas mal d’entre nous, c’est un point fort du BR1200SI qui garantie que les matériels qu’on y branche ne seront pas du tout endommagés ni ne planteront à cause de ça.

Une très bonne autonomie

On termine par l’analyse de l’autonomie de l’appareil qui est bien meilleure que ce à quoi nous sommes habitués, double batterie oblige. En l’occurrence, avec notre puissant PC gamer de test (Core i9-11900K + Radeon RX 6900 XT) avec un écran de 27″, notre mesure en mode multimédia (lecture d’une vidéo sous Netflix, environ 170 W de consommation) est de 35 minutes (ce qui correspond à l’autonomie annoncée sur la fiche technique), et celle en mode jeu (environ 400 W) est de 8 minutes (contre 12 minutes annoncées sur la fiche technique). Ça peut sembler peu, mais c’est plus du double des résultats obtenus sur le BE850G2-FR. Revers de la médaille, une telle capacité réclame plus de temps pour la recharge. En l’occurrence, si vous avez entièrement vidé la batterie du BR1200SI, il faudra attendre pas loin de 16 heures pour qu’elle soit de nouveau à 100 % !

Verdict : notre avis sur l'onduleur APC Back-UPS Pro BR1200SI

4.6 / 5 Note globale
Connectique4
Autonomie5
Facilité de remplacement de la batterie5
Rapport qualité/prix4.5
On aime
  • sa puissance capable d'alimenter un PC gamer haut de gamme
  • son chargeur rapide à deux ports USB
  • son finish
  • son gabarit réduit
  • sa garantie
On regrette
  • les prises IEC un peu moins pratiques
  • l'interface datée du logiciel Windows
Summary
Les nouveaux Back-UPS Pro innovent et on aime ça. Idéal pour le joueur ou le créateur de contenu muni d'un PC puissant et coûteux, le BR1200SI offre la stabilité maximale pendant et en dehors des coupures de courant. Son chargeur USB est un plus et on apprécie l'ergonomie apportée par l'écran LCD embarqué qui évite d'avoir à installer le vieillissant PowerChute Personnal Edition. Seul bémol, il faut penser à acheter quelques câbles et adaptateurs IEC pour réellement utiliser cet onduleur.
Disponibilité :
Voir sur bouton avis