Calculer la consommation d’un PC

Pour pouvoir choisir un onduleur avec une puissance adaptée

Au moment de choisir un onduleur pour un PC, la principale question qui se pose est celle de sa puissance, qui doit être adaptée aux composants de votre unité centrale. Mais savez-vous combien de watts réclame votre ordinateur ?

Pour calculer la consommation de votre PC, nous mettons à votre disposition un outil spécialement conçu pour estimer la puissance maximale demandée par ses différents composants. Dans le formulaire ci-dessous, sélectionnez simplement les éléments de votre config’ (processeur, carte graphique, etc.) dans les listes proposées, et vous obtiendrez la consommation de votre unité centrale. Il n’y en a que pour une minute !

Un peu plus bas, nous vous dévoilerons les meilleures astuces pour optimiser la consommation de votre PC et ainsi réduire votre facture d’électricité !

Calculateur de puissance d’une configuration PC

CPUProcesseur
Marque
Modèle
Modèle
GPUGPU
Marque
Modèle
Modèle
Quantité
Carte mèreCarte mère
RAMRAM
Type
Nombre de barettes
StockageStockage
SSD SATA
SSD NVMe
HDD 3,5″ 5400 tpm
HDD 3,5″ 7200 tpm
Lecteur Blu-ray
Lecteur/graveur CD/DVD
VentiloRefroidissement
Ventilateur(s) 80 mm
Ventilateur(s) 92 mm
Ventilateur(s) 120 mm
Ventilateur(s) 140 mm
Ventilateur(s) 200 mm
Kit AiO 120 mm
Kit AiO 240 mm
Kit AiO 280 mm
Kit AiO 360 mm
ClavierClavier/Souris
Type de clavier
Type de souris
EcranEcran(s)
Ecran(s) 22/23″
Ecran(s) 24/25″
Ecran(s) 27/28″
Ecran(s) 30″ et +
Consommation max de votre config’ : Watts

Rappel : nous nous efforçons sur cette page de calculer la puissance électrique maximale que peut consommer un PC afin que vous soyez en mesure de choisir un onduleur qui soit capable de répondre à ses besoins en toutes circonstances. Dans la pratique, la consommation varie selon l’usage de l’ordinateur et la consommation moyenne est nettement inférieure à la valeur indiquée par le calculateur !

Par exemple, un PC gamer haut de gamme muni d’un Core i9-9900K (processeur octocore) et d’une GeForce RTX 3070 (carte graphique puissante) ne va consommer qu’environ 50 W au repos, c’est à dire allumé, sous Windows, sans rien faire. Quand vous surfez sur Internet ou que vous visionnez des vidéos, il va consommer entre 80 et 100 W. C’est lorsque vous lancez un jeu que le choses se corsent, puisque ce même PC va alors réclamer pas loin de 400 W ! Et encore, on parle de la consommation moyenne en jeu et non du maximum qu’il peut atteindre si on sollicite tous ses composants à fond. Par exemple, si vous lancez un encodage vidéo en plus d’un jeu pour que le CPU et le GPU soient à leur maximum, vous pourrez tirer quasiment 500 W d’une telle machine !

Calculer consommation PC

Quand on choisit une alimentation de PC, il est conseillé d’opter pour un modèle avec un peu de marge, pour pouvoir faire évoluer l’unité centrale à l’avenir avec des composants potentiellement plus puissants. Ainsi, pour la machine qu’on vient de donner en exemple, si un bloc de 500 W devrait suffire, il est plus prudent de s’orienter vers une version de 600 voire 700 W. Le principe est le même pour un onduleur, d’autant qu’à consommation énergétique égale, un onduleur plus puissant bénéficiera d’une autonomie plus importante en cas de coupure de courant. Par ailleurs, outre la consommation du PC, il ne faut pas oublier d’intégrer la consommation de votre écran, c’est à dire entre 20 et 50 W pour la plupart, mais jusqu’à 150 W si vous jouez sur une TV grand format !

En pratique, pour une unité centrale dont la consommation peut atteindre 500 W, nous vous conseillons de choisir un onduleur de 700 W comme l’APC Back-UPS BX1400U-FR, afin de prendre en compte la consommation de l’écran et les éventuelles upgrades à venir. Pour une tour qui réclame entre 300 et 450 W, notre préconisation va à l’Eaton 3S 850 FR ou son concurrent direct, l’APC Back-UPS Essential BE850G2-FR. Enfin, pour une configuration gamer plus modeste qui ne dépasserait pas 250 W ou une machine sans carte graphique qui se contente de surfer sur le net et de quelques travaux de bureautique, vous pouvez vous satisfaire d’un modèle délivrant un peu plus de 300 W comme l’Eaton 3S 550 FR Gen2.

Comment mesurer la consommation d’un PC de façon précise ?

Si notre calculateur a le mérite de vous simplifier la vie, il ne garantit pas la consommation réelle qui peut être impactée par de nombreux facteurs. D’autant qu’il ne calcule que la consommation énergétique de votre unité centrale, pas celle des périphériques. Du reste, le calculateur de cette page a pour rôle d’estimer la consommation maximum du PC pour choisir un onduleur adapté, mais elle ne représente pas sa consommation moyenne, pour ceux qui apprécient d’estimer le montant de leurs factures d’électricité.

Si le compteur électrique de la maison vous permet d’obtenir un calcul de la consommation des plus précis – et le compteur communiquant Linky va même plus loin en fournissant des statistiques détaillées de consommation dans le temps – les chiffres ne concernent que l’intégralité de votre domicile. Il n’y a pas le détail pour chaque appareil.

Pour connaître la consommation électrique moyenne de votre PC, il est donc utile de s’équiper d’un petit appareil de mesure, le wattmètre. Il existe de multiples références, dès 15 euros environ. La plupart des modèles sont très faciles à utiliser car ils ressemblent à une prise gigogne, c’est à dire que vous branchez le wattmètre à la prise murale, sur une multiprise parafoudre ou encore sur l’onduleur, et vous raccordez dessus le câble électrique de votre PC. Le Wattmètre affichera alors la consommation électrique moyenne, maximum ou instantanée du PC ; il y a, le plus souvent, un petit bouton pour passer d’un mode à l’autre.

Combien ça coûte ?

Connaître la consommation de son PC est intéressant, mais savoir combien il vous coûte en électricité, c’est mieux ! L’ordinateur est-il à ranger dans coin des gros consommateurs ?

L’unité utilisée par les fournisseurs d’énergie pour la facturation est le kWh, c’est-à-dire le kilowatt-heure. Kesako ? 1 kWh correspond à la quantité d’énergie absorbée par un appareil d’une puissance de 1000 W pendant une heure. Pour calculer le coût de l’énergie, il faut multiplier le prix du kWh par la puissance de l’appareil concerné et par sa durée d’utilisation.

Le prix du kWh dépend de multiples paramètres comme le fournisseur d’énergie ou le type de contrat que vous possédez. En France, il existe un tarif régulé par l’État qui protège le consommateur de toute augmentation excessive. Ce n’est pas le moins cher de tous, mais c’est celui le plus utilisé et que nous allons prendre comme base dans nos calculs. Si vous possédez un abonnement bi-horaire, vous bénéficiez de deux tarifs selon les heures d’utilisation (avec un tarif du kWh plus cher en journée et moins cher en heures creuses, c’est à dire la nuit). Mais sachant que tout le monde ne souscrit pas à ce type de contrat (qui n’est intéressant que dans quelques cas bien précis) et pour simplifier les choses, les exemples qui suivent utilisent le tarif réglementé de l’option Base, c’est-à-dire le tarif sans heures creuses. Actuellement, le kWh est facturé 15,82 centimes d’euros TTC pour quiconque dispose d’un abonnement de 3 ou 6 kW (la majorité des foyers).

Pour que ce soit un peu plus concret, voici un exemple de calcul. Prenons un radiateur électrique de 2000 W (2 kW) qu’on allume 8 heures par jour pour chauffer une grande pièce.

2 kW x 8 heures par jour x 0,1582 € le kWh = 2,5 € par jour

Sur un mois de 30 jours, ça fait 76 € rien que pour ce radiateur ! Heureusement, un PC consomme beaucoup moins.

La difficulté à calculer la consommation réelle du PC réside dans le fait qu’elle varie énormément selon les usages. Si vous avez investi dans un wattmètre, sachez que la plupart sont capables de réaliser ce calcul à condition de renseigner au préalable le prix du kWh. Mais même sans wattmètre, vous pouvez tenter une estimation.

Admettons que, selon notre simulateur, votre unité centrale réclame 400 W. Comme nous l’avons dit, c’est une puissance maximale qui ne sera que très rarement atteinte. Dans un jeu vidéo, usage gourmand s’il en est, vous pouvez partir sur 90% de cette puissance maximum pour vos calculs. Soit 360 W pour le PC de cet exemple. Un PC moderne, c’est-à-dire construit depuis moins de 10 ans, consomme entre 70 et 100 W en usage léger (surf sur Web, streaming vidéo, visio conférence…) et environ 40 à 50 W au repos, autrement dit allumé sans rien faire. Pour estimer la consommation d’énergie, nous utiliserons les valeurs de 50 W (0,05 kW) au repos, 90 W (0,09 kW) en usage léger et 360 W (0,36 kW) en jeu.

Il reste à savoir l’usage que vous faites de cet ordinateur, notamment sa durée d’utilisation ! Admettons que vous l’allumez en rentrant en fin de journée vers 17h pour ne l’éteindre qu’au moment de se coucher à 23h. Il est donc allumé 6 heures par jour. Admettons que, sur ces 6 heures, la moyenne d’utilisation soit d’une heure au repos, 3 heures en usage léger et 2 heures en jeu.

Le calcul est donc le suivant :

Repos (0,05 kW x 1 heure x 0,1582 centimes) + Usage léger (0,09 kW x 3 heures x 0,1582 centimes) + Gaming (0,36 kW x 2 heures x 0,1582 centimes) = 0,008 + 0,042 + 0,114 = 0,164 € par jour.

Soit moins de 5 € par mois pour cet ordinateur gaming et cet usage typique.

Est-ce beaucoup ? Qu’on parle de finances ou qu’on s’adresse à la fibre écologique, chacun voit midi à sa porte. Le PC et l’usage de l’exemple précédent réclame 372 kWh par an (c’est à dire 59 € d’électricité). A titre de comparaison, un réfrigérateur/congélateur A+++ consomme environ 160 kWh à l’année. Une TV 55” de milieu de gamme allumée 4h/jour dans les 150 kWh par an. Une console de jeu de dernière génération comme la PS5, allumée elle aussi 4h/jour, réclame environ 220 kWh chaque année. Alors, gourmand le PC ? Sans doute un peu, mais il faut aussi le mettre en perspective avec les appareils les plus puissants d’un foyer moderne. Un ballon d’eau chaude de 200 litres ? C’est plus de 3000 kWh/an ! Un radiateur de 1000 W pour une chambre ? C’est 1500 kWh/an. Sans oublier les appareils électroménagers (tel que l’aspirateur, la plaque de cuisson, le four ou la machine à laver le linge) qui sont souvent de gros consommateurs même si on les laisse allumés moins longtemps .