Onduleur PC, NAS, etc. : comment choisir un modèle adapté à vos besoins

Pour en finir avec les coupures et autres désagréments liés aux perturbations électriques

Qui n’a jamais pâti d’une panne de courant intempestive, qui entraîne l’arrêt brutal du PC et réduit à néant plusieurs heures de travail ? Ou bien d’une microcoupure, qui mène à une déconnexion d’internet en pleine partie d’un jeu en ligne ? Heureusement, il existe une solution pour éviter ces désagréments : l’onduleur.

Grâce à la batterie qu’il embarque, un onduleur joue le rôle d’une alimentation de secours qui offrira plusieurs minutes d’autonomie à vos appareils électriques. Ainsi, vous aurez le temps de finir vos tâches en cours, sauvegarder vos documents et éteindre proprement votre ordinateur en cas de coupure de courant. De plus, ce dispositif agit également comme une multiprise parafoudre qui offre une protection efficace contre les risques de surtension.

Les questions à se poser avant de choisir son onduleur

Un onduleur est généralement utilisé pour protéger le matériel informatique (PC de bureau, disques durs réseau ou box internet), mais on peut tout à fait s’en servir pour d’autres types d’appareils électroniques. D’ailleurs, un tel dispositif de protection s’avère particulièrement utile pour un vidéoprojecteur, dont la lampe est très sensible au choc thermique provoqué par l’absence de refroidissement par ventilateur suite à une coupure du courant électrique. Mais en fonction de l’utilisation prévue, différents critères de choix doivent être passés en revue.

⚡ De quelle puissance ai-je besoin ?

On trouve de multiples modèles dont la puissance s’étend de 400 à plus de 3000 voltampères (VA) ! Quelle est la différence avec les watts (W), utilisés d’habitude pour exprimer la puissance électrique ? Eh bien, le watt correspond à la puissance réelle tandis que le voltampère correspond à la puissance apparente. Cette puissance apparente est la puissance maximale que peut fournir une source électrique comme un onduleur PC, ou même votre compteur électrique. Elle est égale à la puissance réelle divisée par un coefficient baptisé facteur de puissance (PF en anglais, pour Power Factor). Autrement dit, la puissance apparente en VA est toujours supérieure à la puissance réelle en W. Par exemple, l’Eaton 3S 700 a une puissante apparente de 700 VA, mais sa puissance réelle n’est que de 420 W.

Il est impératif que votre onduleur ait une puissance réelle suffisamment élevée pour assurer l’alimentation du matériel que vous souhaitez y brancher. Pour évaluer la puissance nécessaire à vos besoins, vous pouvez par exemple vous référer à ces indications de consommation électrique :

  • NAS 2 baies : ≈ 20 W
  • TV LED 55″ : ≈ 100 W
  • Playstation 5 : < 200 W
  • Unité centrale pour usage bureautique : < 100 W
  • Box internet : ≈ 10 W
  • Ecran PC jusqu’à 32″: entre 50 et 150 W
  • Imprimante jet d’encre : ≈ 25 W
  • Unité centrale de PC gamer : entre 250 et 500 W

Ainsi, un dispositif de 550 VA (≈ 300 W) suffit largement pour un NAS, une console de jeu et la TV, ou encore un PC bureautique et son écran. Par contre, il sera un peu juste pour subvenir aux besoins d’un PC conçu pour faire tourner des jeux 3D très gourmands. Dans ce cas de figure, on recommande comme onduleur PC gamer un modèle de 500 W ou plus.

Le meilleur onduleur pour PC gamer…

Production d'électricité pour boîtier gamer… doit avant tout pouvoir délivrer une puissance adaptée à la config du joueur ! Un PC gamer est plus puissant qu’un ordinateur prévu pour la bureautique et le multimédia, et cela se traduit par une consommation bien plus importante, surtout quand vous êtes en pleine partie. Il faut donc s’assurer d’avoir un onduleur PC adéquat. D’autant qu’il doit être à même de délivrer suffisamment de puissance au quotidien et pas seulement quand une coupure de courant intervient. En effet, un appareil sur lequel on réclame trop d’énergie va allumer un voyant de surcharge, et souvent émettre un bip strident, pour prévenir qu’on a dépassé ses capacités.

Mais alors, combien consomme un PC gaming en charge, quand son processeur et sa carte graphique sont fortement sollicités ? Pour le savoir avec précision, vous pouvez utiliser notre outil pour calculer la consommation d’un PC. Autrement, on considère qu’une tour d’entrée de gamme, avec un processeur quadcore et un GPU tel qu’une GeForce GTX1660 ou une plus vieille GTX970 ne dépasse pas les 300 W en jouant. Mais c’est déjà bien plus qu’en l’utilisant seulement pour surfer sur le net, usage qui ne réclamera pas plus de 60 à 90 W ! Avec une carte graphique de milieu de gamme façon GTX 1070, RTX 3060 Ti ou Radeon RX 5700, il vaut mieux compter 400 W en charge. Enfin, avec une configuration puissante pour jouer en 4K, embarquant un CPU hexacore voire octocore et une carte graphique telle qu’une GeForce RTX 3080, c’est le cap des 500 W qui est atteint. Et on ne parle là que de l’unité centrale ! En ajoutant, au minimum, un moniteur qui consomme en moyenne 50 W (et jusqu’à 150 W dans certains cas de figure : grand écran, forte luminosité), vous constatez qu’il faut opter pour un onduleur PC sacrément costaud !

Si vous avez une machine de puissance relativement modeste, il faut donc opter pour un modèle qui délivre 500 W environ, comme l’Eaton 3S 850 FR. Mais pour plus de prudence ou pour les PC haut de gamme les plus exigeants, c’est l’APC Back-UPS BX1400U-FR qui s’impose avec ses 700 W.
🔋 De quelle autonomie vais-je bénéficier ?

D’un modèle à l’autre, il y a de gros écarts d’autonomie. Cette dernière dépend bien sûr de la puissance de vos appareils, mais elle est aussi conditionnée par la taille de la batterie intégrée. La capacité de la batterie, qui s’exprime en mAh, est rarement communiquée. Il faut savoir que les onduleurs ne sont pas conçus pour alimenter longtemps les appareils qu’ils protègent. Un ordinateur de bureau peut généralement tourner sur batterie de secours pendant 10 à 30 minutes, rarement plus, même avec le meilleur onduleur PC. Ce laps de temps suffit à enregistrer ses documents ou sauvegarder son jeu puis éteindre proprement la machine en cas de panne électrique prolongée. Et les modèles que nous conseillons dans notre sélection peuvent être raccordés à votre ordinateur qui, au moyen d’un logiciel (fourni), sera alors capable de s’éteindre de lui-même en cas de coupure une fois les batteries presque vidées !

💡 Quelle est la différence entre les modèles off-line, in-line, et on-line ?

On trouve 3 types d’onduleurs sur le marché. La plupart des modèles grand public sont dits off-line (ou standby). Quand une chute de tension est détectée, l’appareil switch sur le circuit de secours, celui de la batterie. Cette opération, qu’on devine en entendant le clic d’un relai, réclame jusqu’à 6 ms. Et si généralement les PC n’ont pas le temps de planter ou redémarrer aussi vite, ça peut arriver de façon exceptionnelle. Par ailleurs, un modèle off-line n’offre pas de régulation pour lisser les petites variations de tension électrique.

Un peu plus chers, les onduleurs in-line (ou line interactive) sont un peu plus sophistiqués. Leur fonctionnement global est le même, mais la commutation du circuit principal au circuit de secours est pilotée par un microprocesseur qui permet de gagner du temps (maximum 2 ms pour passer sur batterie en cas de coupure), diminuant encore les risques de plantage. De plus, la tension d’entrée est contrôlée en permanence, ce qui permet une régulation de la tension de sortie. Cette régulation automatique se fait sans solliciter la batterie, ce qui permet de préserver sa durée de vie.

Enfin, même si on ne les trouve que dans les salles serveur ou associés à des équipements professionnels critiques qui doivent absolument être protégés, sachez qu’il existe des modèles dit on-line (en ligne). Ça veut dire que, contrairement aux autres, les batteries sont en série et le courant les traverse en permanence. Autrement dit, il n’y a pas de commutation et donc aucun risque de plantage à ce moment-là. De plus, comme pour la technologie in-line, la tension est régulée et donc très stable. Revers de la médaille, la batterie d’un modèle on-line s’use plus vite. Par ailleurs, un onduleur on-line est toujours assez bruyant, contrairement aux appareils off-line ou in-line, qui sont généralement très silencieux. C’est dû au fait que dans le cas des modèles on-line, les batteries sont sollicitées en permanence, et non pas seulement lorsqu’il y a un problème sur le secteur.

Notre sélection des meilleurs onduleurs de 2021

Eaton 3S 550 FR Gen2Eaton 3S 850 FR Gen2APC Back-UPS ES BE850G2APC Back-UPS BX1400U
Aperçu Protection électrique - Onduleur Eaton 3S à 6 connecteurs Protection Station 850 VA pour usage domestique Onduleur APC 850 VA - Prise parafoudre et régulateur automatique de tension Meilleur onduleur pc gamer - APC BACK-UPS BX 1400 VA
Puissance apparente et puissance réelle 550 VA / 330 W 850 VA / 510 W 850 VA / 520 W 1400 VA / 700 W
Autonomie de la batterie
50 W : 33 min
300 W : 4 min
Pmax (330 W) : 3 min
50 W : 69 min
300 W : 7 min
Pmax (510 W) : 1 min
50 W : 72 min
300 W : 8 min
Pmax (520 W) : 2 min
50 W : 105 min
300 W : 14 min
Pmax (700 W) : 2 min
Type Off-line Off-line Off-line In-line
Nombre de prises 6 (dont 3 sur batterie) 8 (dont 4 sur batterie) 8 (dont 6 sur batterie) 4 (toutes sur batterie)
Protection parafoudre
Prises de charge USB
2
(Type-A)
2
(Type-A + Type-C)
Protection tél/ethernet
Contrôle logiciel par USB
Dimensions 325 x 140 x 86 mm 335 x 170 x 84 mm 365 x 130 x 120 mm 336 x 215 x 130 mm
Poids 3,2 kg 4,0 kg 4,5 kg 12 kg
Garantie 2 ans 2 ans 3 ans 2 ans
Voir sur bouton a
Voir sur bouton a
Voir sur bouton a
Voir sur bouton a

Eaton 3S 550 FR

Eaton, qui a racheté MGE, est l’un des deux leaders mondiaux sur le marché assez restreint des onduleurs PC. Leurs modèles sont assez bon marché pour la qualité fournie, et leur design semblable à celui d’une multiprise les rend à la fois pratiques et peu encombrants.

L’Eaton 3S 550 FR est un appareil parfaitement silencieux, ce qui le démarque de certains modèles discount qu’on peut trouver chez la concurrence. Il dispose de 6 prises avec une protection parafoudre, dont 3 sont sur batterie pour éviter toute perte de données. Capable de délivrer une puissance de 550 VA, soit 330 W environ, ce modèle est idéal pour protéger un PC ayant pour usages principaux la bureautique, l’Internet et le multimédia, ainsi que ses principaux périphériques (écran LCD, enceintes, etc.). Mais l’Eaton 550 FR trouvera aussi parfaitement sa place dans le salon pour protéger la TV, la console de jeu et le système audio home-cinéma (et le tout à la fois !).

Pour un usage limité à des équipements de consommation modeste, certains pourraient être tentés de s’orienter vers l’Eaton 450 FR, qui comme son nom l’indique est capable de délivrer 450 VA (270 W), et demande un investissement moindre. Nous préférons cependant le modèle 550 FR, car à la différence du 450 FR, il peut être relié via une prise USB standard à l’unité centrale de l’ordinateur (mais aussi à un NAS Synology) pour bénéficier du contrôle logiciel. On y gagne des fonctions très utiles permettant par exemple de visualiser l’état de la batterie, programmer l’extinction d’un appareil en cas de coupure électrique prolongée ou bien configurer des alertes mail.

Chose appréciable, l’Eaton 3S 550 FR dispose d’un interrupteur marche/arrêt qui permet d’éviter que les appareils branchés dessus ne consomment de l’énergie inutilement lorsqu’ils sont en veille et ce même si vous le laissez raccordé à l’installation électrique. Et comme toujours avec la gamme 3S, en cas de besoin, la batterie se remplace en une minute sans le moindre outil. Le modèle embarqué est assez commun, facile à trouver et peu coûteux.

Eaton 3S 850 FR

L’Eaton 3S 850 FR est le grand frère du 550 FR dont nous avons parlé juste avant, et il partage donc ses nombreux points forts : il est tout aussi silencieux, pratique, et peu encombrant, il permet un contrôle logiciel, et sa batterie est très facilement remplaçable.

Il se démarque principalement par sa puissance, qui peut atteindre jusqu’à 850 VA et qui le positionne comme le modèle le plus puissant de la gamme 3S. Ces 850 VA donnent une puissance réelle de 510 W : c’est assez pour protéger pour protéger contre la foudre et les coupures de courant un PC de jeu assez puissant, ainsi qu’un écran (maximum 32″). Gardez tout de même en tête que comme pour tous les onduleurs, lorsque la charge en sortie s’approche de la puissance maximale, l’autonomie ne dépassera pas une poignée de minutes. Ainsi, on dispose de 3 minutes d’autonomie à 450 W, puis on descend à 2 minutes à 480 W pour atteindre 1 minute à 510 W. On est loin du groupe électrogène, mais c’est suffisant pour vous laisser le temps d’enregistrer votre partie de jeu ou de sauvegarder vos données de travail puis d’éteindre le PC en cas de panne du réseau électrique.

Comparé au 550 FR, cette version 850 VA est dotée d’une connectique plus riche, puisqu’en plus des 2 prises électriques supplémentaires, elle gagne des prises RJ pour protéger votre box Internet ADSL/VDSL d’une surtension qui arriverait par le réseau téléphonique. A cela s’ajoutent également 2 prises USB qui délivrent jusqu’à 2A pour charger vos appareils mobiles.

Avec ses fonctionnalités avancées et son rapport qualité/prix imbattable, l’Eaton 3S 850 FR est probablement le meilleur onduleur PC du marché.

APC Back-UPS ES BE850G2-FR

Les APC Back-UPS font office de référence depuis maintenant plusieurs décennies ! Les modèles de la série ES sont relativement compacts et ressemblent à de grosses multiprises. Avec une puissance réelle de 520 W, l’APC Back-UPS ES BE850G2-FR est le choix idéal pour brancher un PC gamer avec un ou deux écrans. Et grâce à l’absence de ventilateur, cet appareil est totalement silencieux. Seul un léger bourdonnement se fait entendre en cas de panne de courant, lorsque le système passe sur batterie (c’est le cas pour tous les onduleurs).

Avec les 6 prises sur batterie que propose l’APC Back-UPS ES BE850G2-FR, vous pourrez aisément brancher, en plus du PC et de son écran, d’autres appareils comme la box internet. De quoi envoyer un mail en urgence ou prévenir vos contacts sur messenger en cas de coupure ! En outre, si vous gardez le BE850G2-FR sur votre bureau, vous pourrez aussi profiter de son chargeur USB qui propose à la fois une prise de type-A et une de type-C.

Tous les modèles des séries Back-UPS peuvent se connecter à un PC via un câble USB (pour le BE850G2-FR, ce câble est fourni gratuitement sur demande auprès d’APC), et être programmés par le logiciel PowerChute Personal Edition. Ce logiciel donne tout un tas d’informations pratiques comme la consommation de votre PC, la tension d’entrée ou encore l’état de la batterie. Mais même sans cela, Windows affiche nativement une estimation de l’autonomie restante, et de plus, un voyant sur l’onduleur ainsi qu’une alarme sonore permettent d’identifier rapidement l’état de la batterie (faible, déchargée ou défectueuse). Pratique ! En bonus, ce modèle 850 VA est garanti 1 an de plus que la garantie légale de 2 ans, soit 3 ans.

APC Back-UPS BX1400U-FR

On passe au niveau supérieur avec l’APC Back-UPS BX1400U-FR, un appareil plus performant de type in-line. A la différence des modèles off-line, les appareils bénéficiant de la technologie in-line permettent de réguler la tension d’entrée avant de la délivrer aux appareils connectés, sans solliciter la batterie, ce qui accroît sa durée de vie. Les onduleurs in-line sont recommandés dans les zones rurales, où les perturbations électriques sont plus fréquentes. Bien que son format et son aspect rappelle le design des onduleurs professionnels (souvent bruyants), le BX1400U-FR se passe de ventilateur. Ainsi, il est parfaitement silencieux.

Avec 1400 VA, soit 700W, cet appareil est suffisamment puissant pour garantir à un PC bien musclé et ses périphériques un fonctionnement sans interruption en cas de courtes pannes de courant. Comme toujours, l’autonomie dépendra de la puissance de sortie. Comptez une 1h45 pour 50 W, ce qui est suffisant pour un NAS et la box ethernet par exemple. Avec un PC en usage bureautique, qui consommerait 150 W, on descend à 34 minutes d’autonomie. Pour un PC Gamer qui tourne à plein régime, on passe de 9 minutes pour 400 W, à seulement 2 minutes pour 700 W. Quoiqu’il en soit, vous pourrez visualiser l’autonomie restante sous Windows, à condition d’avoir branché en USB l’onduleur au PC.

Contrairement au BE850G2-FR, le BX1400U-FR ne dispose pas de chargeur USB et il ne possède que 4 prises sur batterie. Pour en avoir 6, il faut opter pour la version avec prises IEC (référence BX1400UI). Mais attention, ces prises ne sont utilisables que pour des unités centrales, des écrans, et de rares périphériques (certains modèles d’imprimantes, de NAS ou de scanners). Et pour les utiliser, il faut des rallonges IEC mâle/femelle. A notre avis, mieux vaut rester sur le modèle équipé de prises électriques standards pour faciliter vos branchements.

Quelle est la durée de vie de la batterie d'un onduleur ?

Les onduleurs utilisent des batteries au plomb, comme nos voitures, mais en bien plus petit. Et, à l'instar de toutes les autres batteries, elles ne sont pas éternelles ; les processus chimiques qui interviennent lors des cycles de charge et de décharge provoquent une usure irrémédiable avec le temps. Les batteries des modèles que nous avons sélectionnés sont garanties 2 à 3 ans mais, heureusement, elles tiennent généralement plus longtemps. Leur capacité reste satisfaisante généralement pendant 4 à 5 ans. Au-delà, c'est du registre de la chance plus qu'autre chose, même si certaines batteries sont encore performantes après 7 ans. La majorité des appareils prévoient qu'on puisse changer leur batterie pour prolonger leur durée de vie, et c'est le cas des modèles que nous vous recommandons.